Rechercher

Se connecter à son âme, est-ce vraiment possible ?

Dernière mise à jour : 1 juil. 2021




Nous sommes des hommes animés, qui faisons partie du règne animal.


Pourtant, nos modes de vies semblent nous éloigner chaque jour un peu plus de notre "instinct animal" en choisissant de nous laisser guider par notre conscience, notre égo.


L’âme (issu du « souffle --> « anima») est le symbole même de la vie.

Ce souffle qui donne vie au corps, que se soit pour les animaux ou les végétaux nous invite à penser que l’âme est totalement dissociée du corps.


Aujourd’hui, j’ai envie de vous expliquer un peu plus comment se « connecter à son âme », un procédé dont je parle très souvent lors de mes séances gratuites, que vous pouvez trouver sur ma chaîne youtube ou, dans le livre audio « Les sept clés de connexion à l’âme ».


Se connecter à son âme, ça veut dire quoi ?


Cela signifie que nous allons explorer une partie de nous avec laquelle nous n’avons pas l’habitude de communiquer.


Vous l’aurez compris, en nous, il y a plusieurs parties.

Il y a des parties tout à fait conscientes de nous-mêmes, qui décident de ce que nous faisons, de ce que nous pensons, de manière quasi-quotidienne.


Mais notre corps est aussi et surtout animé par d’autres grandes parties totalement inconscientes, que nous ne pouvons contrôler.


Ces parties sont en charge de réguler notre organisme et de faire battre notre cœur, de nous faire respirer. Ce sont des choses que nous ne pouvons consciemment organiser.


Ces parties sont aussi à l’origine de tous nos réflexes et nous permettent de survivre, d’évoluer et de grandir. Nous y retrouvons aussi la mémoire à long terme, celle de notre petite enfance, de nos parents, ancêtres et même, des premiers hommes.


Nous pouvons aujourd’hui grâce à différentes techniques dont l’hypnose, apprendre à communiquer avec ces grandes parties de nous, souvent inexplorées ou incomprises.


Elles emmagasinent également des peurs, des croyances, des vieilles blessures, qui peuvent influencer notre comportement au quotidien. Il est donc important d’apprendre à comprendre toutes nos facettes et toutes nos parties intérieures pour ressentir une forme d’harmonie.


Pour qu’une recette soit réussie, il faut en connaitre tous les ingrédients et savoir les doser.

Je crois que le plus long et le plus beau des voyages est celui qui mène à soi.



On ne peut trouver des réponses qu’à l’intérieur de nous-mêmes et pour grandir et faire changer les choses autour de nous, il faut déjà commencer par amorcer ce changement en nous.


C’est pourquoi « Se connecter à son âme » est un thème que j’aborde souvent dans mes séances, livres et coffrets.


Pour moi, l’âme est en connexion avec l’inconscient et pour trouver ce qui nous anime, la meilleure boussole c’est notre cœur.



Je crois que l’âme est totalement connectée à nos émotions, à nos sensations.


Le saviez-vous ? La capacité d’attention que notre cerveau porte à la réalisation d’une activité est proportionnelle au degré d’amour que nous ressentons pour cette activité. Plus j’aime ce que je fais, plus je serais concentré et plus j’y passerai du temps et donc, me perfectionnerai.


J’ai donc toutes les chances d’être excellent en faisant quelque chose que j’aime.


Grâce à certaines vidéos, certains exercices ou techniques, nous pouvons apprendre à mieux ressentir, mieux écouter cette boussole intérieure.


Apprendre à savoir ce que nous voulons, ce qui est important pour nous.


Mais nous ne sommes pas qu’une âme non plus !


Nous sommes aussi et avant tout un corps, qui nous permet de recevoir cette énergie, de vivre et d’avancer.


À toi servirait de l’essence sans véhicule ?

Si l’âme est plutôt « une énergie », quelque chose d’abstrait, le corps lui est très concret.

Et pour communiquer au mieux avec notre âme, il faut déjà être en pleine connexion avec son corps, c’est primordial.



Et puis, il y a aussi « l’esprit », notre partie beaucoup plus consciente qui se charge décider et de coordonner un peu petit toutes ces parties. C'est lui qui a la volonté de lire cet article par exemple et qui va chercher à comprendre, à analyser et à faire le tri entre ce qui est bon ou pas bon pour nous.


À quoi servirait une voiture avec le plein d’essence sans moteur ?

Finalement, c’est en découvrant ces trois grandes parties de nous et en apprenant à les faire collaborer que nous pourrons être le plus proche de nous-mêmes.


La première étape serait de chercher à savoir ce qui fait vibrer notre cœur.



Pour cela, il faut avoir un vrai contact avec son corps puis ensuite, laisser notre esprit négocier entre toutes ces facettes et prendre des décisions justes.


C'est en accord avec notre vie de tous les jours, que nous pourrons alors réaliser ce que toutes ces parties veulent nous voir réaliser sur terre.


Se connecter à soi c’est un travail d’équipe.



Un petit peu comme une exploration, cette aventure vers soi-même est riche, pleine de surprises et surtout très changeante.


Même si on croit se connaitre, on en apprend beaucoup chaque jour et on se redécouvre à chaque instant.


Pourquoi ?


Parce qu’aujourd’hui tout ce que nous voyons de nous est composé de nos croyances, de notre passé et de notre vécus, de nos réactions face à l’environnement.


Et plus nous grandissons, plus nous guérissons, plus nous évoluons et plus notre point de vue change.


Alors, tout le reste change aussi.


Il y a quelque chose cependant qui reste toujours là, qui nous anime, qui fait battre notre cœur. C’est la volonté de notre âme.